facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Députémètre > Député de la semaine : Boureima Barry, président de la commission d’enquête (...)

Député de la semaine : Boureima Barry, président de la commission d’enquête parlementaire sur le foncier urbain

mercredi 19 octobre 2016, par Pascal YE

Durant trois mois, il a présidé la première commission d’enquête parlementaire de la 7e législature. Il s’agissait de fouiner dans la gestion du foncier entre 1995 et 2015. Une bombe à retardement, avait-on estimé.Les résultats ont été rendus publics le 13 octobre 2016. Et, effectivement, les conclusions donnent froid dans le dos. Sur 15 communes prises en compte par l’enquête, 105 408 parcelles ont été illégalement occupées ou frauduleusement attribuées. Plusieurs dignitaires du régime Compaoré sont cités dans des cas de malversations.

Mais, curieusement, ce rapport n’épingle ni Simon Compaoré qui a dirigé la commune de Ouagadougou pendant 17 ans, ni Seydou Zagré, ex-maire de la commune de Koudougou qui avait été démis de ses fonctions pour des pratiques peu orthodoxes dans la gestion du foncier urbain de Koudougou. Cette situation fait jaser au sein de l’opinion nationale. D’aucuns n’hésitent pas à qualifier ce rapport de document commandé par les « forts du moment » pour mettre au pilori leurs anciens camarades du CDP.

En présidant cette commission, l’honorable Barry et ses collègues ont mis le doigt où ‘’ça fait mal’’. Certes, avec des insuffisances, mais ce travail de pionnier a été salué par de nombreux Burkinabè. Il reste à poursuivre ce travail entamé, mais aussi et surtout prendre en compte l’ensemble des communes et sanctionner tous les fautifs. La publication in extenso de ce document est en soi une avancée et a été unanimement saluée par tous.

Elu sous la bannière du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Boureima Barry est inspecteur des impôts de profession.

Répondre à cet article