facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Députémètre > Député de la semaine : Alitou Ido, président du groupe parlementaire (...)

Député de la semaine : Alitou Ido, président du groupe parlementaire UPC

mardi 11 octobre 2016, par Pascal YE

Connu pour son calme et son ton modéré, Alitou Ido, le président du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) est sorti de cette habitude lors des 2e journées parlementaires de son parti, tenues les 06 et 07 octobre dernier à Ouagadougou. Il n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour répondre aux adversaires politiques sur la paternité de l’insurrection. Il en a fait d’une pierre, plusieurs coups puisque l’exécutif a également pris pour son grade.

Dans son discours d’ouverture qui a duré plus de 15 mn, l’élu de la province de la Sissili a également qualifié le régime actuel d’ancien nouveau pouvoir. Contre toute attente, il a laissé entendre que les dernières élections n’ont pas été libres. Pire, le MPP a acheté son « naam grassement », selon Alitou Ido.

Malgré toutes les flèches lancées et reçues du régime de Roch Kaboré, Alitou Ido et son parti semblent disposés à voler au secours de « l’ancien nouveau pouvoir » pour aider à sortir l’économie nationale de sa morosité actuelle. C’est dans ce cadre que les députés UPC se sont penchés, 48 heures durant, sur le thème « quelles perspectives de relance économique dans un contexte post-insurrectionnel au Burkina Faso ? ». Ils proposent au pouvoir actuel un plan d’urgence pour la relance économique. « Une consultation sans frais ». Par ailleurs, Alitou Ido a invité le régime Kaboré à prendre en compte ces propositions au lieu de continuer à traiter l’opposition d’ « aigrie ».

Député de 2012 à l’insurrection populaire d’octobre 2014, Alitou Ido entame avec la 7e législature son second mandat de député. Ce conseiller en management est, depuis 1989, Coordonnateur national et Consultant permanent du Bureau d’études AI CONSULT et Caisse des Producteurs du Burkina. Il fait partie des membres fondateurs de l’Union pour le progrès et le changement, créée en 2010.

Moussa Diallo

Répondre à cet article