facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Actualité > Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" le gouvernement sur (...)

Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" le gouvernement sur la sécurisation des régions

mardi 17 mai 2022, par Jacques

L’Assemblée législative de transition a tenu une séance plénière ce mardi 17 mai 2022, avec pour point central, l’épineuse question du terrorisme. Au cours de cette séance, le groupe constitué "Forces vives des régions", représenté par son président Bonaventure Traoré, a soumis des questions au gouvernement, en rapport avec les mesures immédiates prises pour la sécurisation des régions, vu les multiples et récentes attaques observées.

« Quelles sont les mesures immédiates prises et les interventions immédiates engagées par le gouvernement pour sécuriser les régions mises à mal et redonner espoir aux populations des provinces meurtries, particulièrement à l’approche de la saison des pluies ? »

« Quelles mesures ou actions urgentes sont prises ou envisagées pour sécuriser les infrastructures, les services de l’administration, les écoles et pour garantir le retour indispensable des autorités provinciales et des responsables des services administratifs dans leurs localités respectives ? »

Telles sont les deux questions qui ont été posées au ministre de la défense et des anciens combattants et au ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité.

Le ministre de la défense et des anciens combattants, Barthélémy Simporé a apporté des éléments de réponse aux questions posées, parmi lesquelles il faut noter « le renforcement du dispositif sécuritaire, le renforcement de la coopération bilatérale avec les pays de la sous-région, la formation de volontaires pour la défense de la patrie », etc.

Il a terminé son propos en appelant à l’union sacrée des fils et filles du pays, afin de contribuer à la lutte contre le terrorisme car dit-il, « unis, nous remporterons la victoire certainement. Mais désunis, nous la perdront fatalement ! »

Lefaso.net

Répondre à cet article