facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Actualité > Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer (...)

Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

samedi 6 juin 2020, par Jacques

Face à l’insécurité qui sévit au Burkina, le député Yahaya Zoungrana s’est indigné dans un post sur Facebook. S’interrogeant sur le rôle du député dans la sécurisation du Burkina Faso, l’élu national pense que le président du Faso devrait « laisser la place à un autre pour gérer ce pays ». Lisez in extenso le post.

Kompienbiiga et toute la Kompienga pleurent ; que puis-je faire pour eux ?
Avant eux, Tanwalbougou, Yirgou, Bahn, Kain, Djibo, Barsalogho, Bourzanga, Tongomayel, etc. continuent de pleurer ; que puis-je faire pour eux ?
Moi, député de la nation, donc leur député, qu’est-ce je peux faire pour eux ?
Depuis deux ans, j’ai voté :

La loi sur l’Etat d’urgence, prolongé déjà deux fois, afin de donner des moyens au gouvernement de mieux gérer la lutte contre le terrorisme dans les régions concernées.

La loi sur la programmation militaire, afin de donner au gouvernement, suffisamment de moyens financiers pour doter nos FDS en matériel militaire adaptés à la lutte contre le terrorisme.

La loi sur les Volontaires de la patrie parce que le gouvernement nous a convaincus que c’était un moyen pour impliquer les populations dans la lutte contre le terrorisme. Etc.

Et malgré tout cela, mon peuple continue de périr.
Que puis-je faire pour qu’il retrouve la paix et la sécurité, conditions nécessaires pour vaquer à ses occupations ?

Président du Faso, mesurez-vous le niveau de souffrance de notre peuple ? Avez-vous la réalité du terrain ? Savez-vous que des villages entiers sont vides de leurs populations ?

Savez-vous que des innocents meurent chaque jour dans leur maison, au marché, dans leurs champs, sur la route du dispensaire ?

Savez-vous que notre pays est en guerre et que l’ennemi avance ?
Savez-vous, mon Président, que Ouagadougou seul n’est pas le Burkina et que parmi ceux qui sont tués il y en a qui vous ont fait président en 2015 et attendaient de vous autre chose de bien que cette mort ?

Savez-vous, mon Président, que d’autres drapeaux flottent sur des parties de notre territoire national en lieu et place de notre drapeau national dont nous sommes si fiers ?
J’imagine que vous le savez.

Alors pourquoi jamais vous n’avez pas adressé un discours à la nation sur cette guerre comme vous l’avez fait deux fois en moins d’un mois pour le coronavirus ?

Pourquoi vous n’avez jamais été au front pour galvaniser nos soldats ? Avez-vous peur de la réalité du terrain qui est leur quotidien, fait de difficultés de tous ordres ?

Pourquoi vous semblez si loin de notre peuple en ces moments très difficiles ?
Aurez-vous du courage d’aller vers ce même peuple et encore demander qu’il vous donne son pouvoir ? Ne serait-ce pas indécent pour vous de le faire ?
Pour moi, la réponse est oui, il serait indécent d’insister.

Il serait indécent de forcer pour un autre mandat. Laissez la place à un autre que vous, pour gérer ce pays qui nous appartient à tous car vous ne pouvez manifestement plus être la solution.

Député Yahaya Zoungrana

Répondre à cet article