facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Actualité > Coopération parlementaire : Visite d’amitié et de travail de Salifou DIALLO à (...)

Coopération parlementaire : Visite d’amitié et de travail de Salifou DIALLO à Prague

vendredi 16 juin 2017, par Cyriaque

Sur invitation du Président de la Chambre des Députés de la République Tchèque, le Président de l’Assemblée Nationale du Burkina Faso, SEM Salifou DIALLO, a séjourné à Prague, du 11 au 13 juin 2017. Le Président du Parlement burkinabè et sa délégation ont eu de nombreuses séances de travail avec des personnalités tchèques et visité des infrastructures. A l’issue de cette visite, des perspectives heureuses s’ouvrent pour les deux pays dont la coopération bilatérale est encore au stade embryonnaire.

Le Président de l’Assemblée Nationale, SEM Salifou DIALLO, a séjourné dans un pays qu’il connait bien déjà car relevant de la juridiction de l’Ambassade du Burkina Faso à Vienne en Autriche qu’il a dirigée, de 2008 à 2011.Récemment, les autorités burkinabè et tchèques ont entrepris de réchauffer les relations bilatérales entre les deux pays. C’est dans ce contexte qu’au niveau du Gouvernement, la Ministre déléguée en charge de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur a séjourné à Prague, du 21 au 25 mars 2017, suite à la visite de son homologue tchèque à Ouagadougou, en avril 2016.

Après l’Exécutif, c’est le Chef du Législatif burkinabè qui a, avec son homologue tchèque, tracé le chemin d’une coopération parlementaire mutuellement enrichissante, au moment où il nourrit de grandes ambitions pour l’Assemblée nationale burkinabè.

Dans cette dynamique, Salifou DIALLO s’est longuement entretenu avec le Président de la Chambre des Députés, M. Jan HAMACEK. Celui qui dirige la chambre basse depuis le 23 novembre 2013 est une personnalité influente du Parti social-démocrate tchèque (CSDD) qui s’est engagée très tôt en politique et qui a gravi les échelons au niveau des postes de responsabilité de ce parti.

Les deux personnalités, dont les points de vue convergent sur divers sujets d’intérêt, ont convenu de sceller une coopération parlementaire exemplaire. Elles ont pris l’engagement d’œuvrer aux côtés des deux gouvernements pour faire en sorte que les relations entre Ouagadougou et Prague soient consolidées dans les meilleurs délais et qu’elles soient surtout profitables à leurs populations respectives.

En effet, pour le Président Salifou DIALLO et son hôte, les parlements ont un rôle important à jouer dans la mesure où ils influencent, d’une manière générale, les décisions prises par les gouvernements. Le terrain a donc été balisé afin que les Gouvernements tchèque et burkinabè puissent de manière concrète entamer la coopération dans les domaines de la sécurité, de la défense, de l’agriculture et de l’élevage, la santé, l’enseignement supérieur et les échanges d’expériences entre parlements.

La Chambre des Députés tchèque compte deux cents élus issus de sept grands groupes politiques qui se tiennent pratiquement au coude-à- coude.

La République tchèque a choisi le régime parlementaire comme forme de l’Etat. A côté donc de la Chambre des Députés se trouve le Sénat qui est composé de 81 personnalités. Le Sénat, mis en place en 1996, est présidé par Milan STECH, élu le 15 octobre 2016 sous la bannière également du Parti social-démocrate tchèque. Sur les 81 membres, ce parti en compte 27 ; il est suivi de l’Union chrétienne démocrate-Parti populaire tchécoslovaque (14 membres) et du Parti démocratique civique (9 membres). Les autres postes sont occupés par des indépendants et des partis « moins influents » que les premiers cités.

Le Président Milan STECH a rassuré SEM DIALLO de la disponibilité du Sénat pour accompagner le Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme et dans la recherche de moyens en vue d’offrir la sécurité à ses populations.

Outre les séances de travail avec les présidents de la Chambre des Députés et du Sénat, le Président du parlement burkinabè a rendu des visites de courtoisie au ministre de la Défense et à celui en charge des Affaires étrangères. Ils ont tous manifesté un grand intérêt pour l’approfondissement, dans les meilleurs délais, de la coopération bilatérale entre les deux pays, à travers la finalisation de mémorandums d’entente sur les domaines évoqués plus haut.

Salifou DIALLO a également eu une séance de travail avec le ministre tchèque de l’Agriculture. Des questions comme la mécanisation des outils agricoles et la formation des techniciens, dont la république tchèque dispose d’une riche expérience, ont été abordées et devront faire l’objet d’approfondissement avec les techniciens des départements de tutelle des deux pays.

Le Président de l’Assemblée nationale a enfin visité des infrastructures dans le domaine de la sécurité et de la défense.
La République tchèque, autrement appelée Tchéquie, est un pays d’Europe centrale de 78 866 km², sans accès à la mer, entouré par la Pologne au Nord-est, l’Allemagne au Nord-ouest et à l’Ouest, l’Autriche au Sud et la Slovaquie au Sud-est.

La République tchèque, qui regroupe les régions historiques de Bohême, de Moravie et une partie de la Silésie, est née, de manière formelle, le 1er janvier 1969 de la fédéralisation de la Tchécoslovaquie. Elle a acquis son indépendance, le 1er janvier 1993, à l’occasion de la scission de la République fédérale tchèque et slovaque, dernière forme de gouvernement de la Tchécoslovaquie.

En 2012, elle comptait 10 177300 millions d’habitants dont les trois quarts de la population (74 %) vivent dans les villes.

Le pays organisera, dans la dernière semaine du mois d’octobre 2017, les élections législatives qui sont très importantes en raison de la forme de l’Etat (régime parlementaire) et l’élection présidentielle en janvier 2018. Le Président tchèque, Milos ZEMAN, est candidat à sa propre succession.

Simon YAMEOGO
Ambassade du Burkina Faso à Vienne

Répondre à cet article