facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Actualité > Plan stratégique de l’Assemblée nationale : Environ 5 milliards acquis pour sa (...)

Plan stratégique de l’Assemblée nationale : Environ 5 milliards acquis pour sa mise en œuvre

vendredi 21 avril 2017, par Pascal YE

Après la rencontre de novembre 2016, la deuxième rencontre de concertation des partenaires techniques et financiers de l’Assemblée nationale(AN) pour la mise en œuvre du plan stratégique 2016-2020 s’est tenue ce jeudi 20 avril 2017 à Ouagadougou. Une rencontre qui a connu la participation de bon nombre de partenaires techniques et financiers (PTF).

Sur les sept milliards recherchés pour la mise en œuvre de son plan stratégique 2016-2020, l’Assemblée nationale a pu obtenir un accord pour cinq milliards ce jeudi 20 avril 2017 lors de sa deuxième rencontre avec ses PTF.

Selon son premier responsable, Salifou Diallo, l’AN voulait à travers cette rencontre, finaliser les modalités pratiques de son partenariat avec les PTF afin de garantir une exécution prompte et judicieuse du plan stratégique. Lequel plan devra permettre de consolider la fonction législative ; renforcer la représentation nationale et assurer son rayonnement ; contrôler plus efficacement l’action gouvernementale et enfin renforcer la capacité opérationnelle de l’assemblée nationale.

En effet, le président de l’AN pense que ce plan stratégique dont la mise en œuvre sera effective dans les mois à venir doit contribuer au renforcement de la démocratie au Burkina et surtout les relations entre l’Etat et les populations à la base.

Outre la mise en place du plan stratégique, Salifou Diallo et son équipe ambitionnent de faire de l’Assemblée nationale au terme de la présente législature, une institution moderne, innovante, accessible et en phase avec les aspirations du peuple burkinabè, conformément aux objectifs du millénaire pour le développement (OMD).
A noter également que ce dernier a profité de l’occasion pour remercier tous les PTF pour leur soutien financier et leur donner rendez-vous au mois de juin pour la prochaine rencontre afin de boucler le financement dudit plan.

Le chef de file des PTF, Mathieu Rioux, a relevé que son pays, le Canada, est fier de l’appui qu’il fournit à l’AN car il estime qu’elle est une institution fondamentale pour le bien du peuple burkinabè.

Pour conclure ses propos, il a invité les autres PTF à faire de même pour qu’ensemble, ils puissent faire de la réalisation du plan stratégique 2016-2020 de l’AN, une réalité.

Rita Bancé/Ouédraogo
Lefaso.net

Répondre à cet article