facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Actualité > Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho (...)

Deuxièmes journées parlementaires du CDP : Une visite de courtoisie au Mogho Naaba pour commencer

vendredi 7 octobre 2016, par Pascal YE

Le groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP), ex-parti au pouvoir, a été reçu dans la matinée de ce mercredi, 28 septembre 2016 par le Mogho Naaba. Objectif : lui faire part de ses deuxièmes journées parlementaires, présenter les députés du groupe et recevoir des conseils et bénédictions.

Selon le président du groupe parlementaire, Alfred Sanou, cette démarche est une « visite de courtoisie » dans le cadre des deuxièmes journées parlementaires du CDP.‘’Nous partons demain (29 septembre 2016, ndlr) à Koudougou (région du Centre-ouest) pour nos Journées parlementaires et dans ce cadre, nous avons tenu à lui rendre hommage par rapport à toutes ses actions en faveur de la paix au Burkina. Il s’est agi pour nous également de lui présenter l’ensemble du groupe parlementaire et lui parler de nos activités. Troisièmement, solliciter ses conseils et bénédictions’’, explique le député Alfred Sanou.

Selon le député Sanou, Sa Majesté a souhaité que tous puissent œuvrer pour la paix au Burkina, dans l‘intérêt général du pays. ‘’Que l’on voit d’abord en priorité l’intérêt des populations. Il a aussi souhaité que tout ce qui est passé relève du passé et qu’on puisse se donner la main pour la construction nationale’’, a confié le président, Alfred Sanou.

Selon le groupe parlementaire, cette visite précède bien d’autres visites à d’autres responsables coutumiers. Afred Sanou qui a ajouté que les responsables coutumiers des localités qui abritent leurs journées parlementaires reçoivent une visite de courtoisie de son groupe.

Selon les députés de l’ex-parti au pouvoir, ces deuxièmes Journées parlementaires vont axer la réflexion sur la dynamisation du parti et l’animation de la vie politique nationale. Parmi les thèmes de communication, un volet relatif au « budget programme ».

En rappel, à l’issue des élections législatives de novembre 2015, le CDP a obtenu 18 députés, devenant ainsi la « 3ème force politique » au Burkina.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Répondre à cet article