facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Actualité > Maîtrise d’ouvrage en matière d’eau et d’assainissement : Des parlementaires (...)

Maîtrise d’ouvrage en matière d’eau et d’assainissement : Des parlementaires outillés

vendredi 14 juin 2019, par Jacques

Le Réseau des parlementaires burkinabè pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement (REPHA-BF) a initié, les 14 et 15 juin 2019 à l’Assemblée nationale, un atelier d’information sur l’assistance à la maîtrise d’ouvrage communale déléguée et les principes de l’intercommunalité dans le secteur eau et assainissement. L’objectif de cet atelier est d’outiller les participants sur les techniques de maîtrise d’eau et d’assainissement, et de faire des recommandations pour l’accès à eau et à l’assainissement dans les communes.

Cet atelier fait suite au constat selon lequel, les communes censées fournir des infrastructures en eau et assainissement souffrent de manque de fonds et de personnes ressources. C’était donc une nécessité pour le Réseau des parlementaires burkinabè pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement (REPHA-BF) d’outiller les parlementaires et les assistants parlementaires, afin d’impacter les communes à la base. C’est initiative entre dans le cadre de la communalisation intégrale qui octroie des prérogatives aux entités décentralisées, pour fournir de l’eau et de l’assainissement à leurs populations.

Pour le coordonnateur du réseau, Alidou Sanfo, la question de l’eau et de l’assainissement fait partie intégrante des besoins primaires de la base. En tant que tel, ce sont les entités décentralisées des communes qui doivent s’en approprier. Mais force est de constater que ces communes ne disposent ni de finances, ni de personnes ressources. Pour relever ce défi, les membres du réseau jugent qu’il faut outiller en premier lieu les députés qui vont impacter les prises d’actions.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Répondre à cet article