facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Actualité > Assemblée nationale : Alassane Sakandé promet un siège flambant neuf pour le (...)

Assemblée nationale : Alassane Sakandé promet un siège flambant neuf pour le Chef de file de l’opposition

jeudi 14 février 2019, par Jacques

Le président du parlement burkinabè, Alassane Bala Sakandé, a visité dans la matinée du jeudi 14 février 2019, les sièges de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) et du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Une visite à l’issue de laquelle il a annoncé la construction d’un nouveau siège pour le Chef de file de l’opposition politique.

Au siège de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Alassane Bala Sakandé a eu plus d’une heure d’échanges avec le staff du parti du lion, conduit par son président, Zéphirin Diabré. Par la suite, il a visité les locaux dudit siège, guidé par le président du parti, par ailleurs chef de file de l’opposition politique burkinabè. Au cours des échanges, les deux personnalités ont eu à aborder entre autres, la pertinence de la participation des députés de l’UPC aux activités parlementaires.

Au sortir des locaux de l’UPC, Alassane Bala Sakandé a annoncé la volonté de l’Assemblée nationale « d’ériger un siège pour le chef de file de l’opposition politique burkinabè ». Cette visite du Président de l’Assemblée nationale au siège de l’UPC a été positivement appréciée par Zéphirin Diabré qui a « salué l’esprit d’ouverture » du patron de cette institution de la République, Alassane Bala Sakandé.

Au siège du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), les mêmes préoccupations ont été abordées. Face aux hommes de médias, le président du CDP, Eddie Komboigo, a salué l’esprit d’anticipation du président Alassane Bala Sakandé « à vouloir construire le siège du Chef de file de l’opposition politique burkinabè ».

En plaisantant, il a laissé entendre que le MPP prépare ainsi son retour à l’opposition. Abordant la question du nouveau code électoral récemment voté par l’Assemblée nationale, le président du CDP a réitéré que son parti le désapprouve dans sa version actuelle.

Pour Alassane Bala Sakandé, ces deux visites constituent les premières étapes d’une série de visites à rendre aux partis politiques ayant des députés à l’Assemblée nationale.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Répondre à cet article