facebook twitter youtube
Recherche sur le site
Accueil > Actualité > Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier (...)

Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit

mercredi 12 décembre 2018, par Jacques

Alassane Bala Sakandé a présidé la plénière du 10 décembre 2018 consacrée à l’adoption du nouveau règlement devant régir la vie de la septième législature. Cette loi a accordé plus de places aux femmes. Egalement, plusieurs commissions ont été rajustées pour harmoniser la vie et le fonctionnement de la septième législature. Cette loi a été adoptée à l’unanimité par les députés. Une « satisfaction », selon Bala Sakandé et le président de la Commission des lois, Maxime Koné.

On se souvient que le 6 novembre 2018, un comité ad hoc chargé de la relecture du règlement intérieur de l’Assemblée nationale avait été mis en place. Ce comité était composé de treize députés issus de tous les groupes parlementaires et des membres de l’administration parlementaire. Il avait dix jours pour rendre son rapport. Et c’est à la suite de ce rapport que les députés se sont réunis dans la matinée du lundi 10 décembre 2018.

On retiendra que l’Assemblée nationale se réunira chaque fin d’année pour renouveler les membres des organes du parlement, sauf le poste de Président. Plusieurs commissions ont été réajustées. On est donc passé de six à huit commissions générales. Le nombre de postes au niveau de la vice-présidence de l’Assemblée nationale est passé de cinq à six dont une femme.

Au niveau des secrétariats parlementaires, on est passé de huit à dix dont trois femmes. Le format du discours du Premier ministre devant le parlement est également réduit : « Une déclaration d’une heure, les heures de débats réduites ». Dorénavant, la déclaration du Premier ministre doit être sur la table de l’Assemblée nationale 24 heures à l’avance.

Ces réformes ont été appréciées par le président Alassane Bala Sakandé et les députés. A partir de janvier 2019, tous les articles du règlement intérieur seront examinés minutieusement pour harmoniser la vie de l’Assemblée nationale burkinabè aux normes internationales.

Edouard K. SAMBOE
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net/le deputemetre.net

Répondre à cet article